Informations & actualité sur Divonne-les-bains

Divonne cherche à attirer de nouveaux touristes du Moyen-Orient

Le tourisme est un secteur économique florissant. D’abord parce qu’il est de plus en plus accessible, ensuite parce qu’il rentre depuis peu dans les mœurs de certaines cultures. Ainsi, les habitants du Moyen-Orient sont devenus des touristes assidus qu’il est bon, pour l’économie d’une ville, d’attirer en son sein.

Opération séduction pour la ville de Divonne

Stanislas Tochitch, directeur de l’office de tourisme de Divonne-Les-Bains, faisait partie de la délégation qui s’est envolée à Dubaï pour rencontrer des agences de tourisme égyptiennes, jordanienne, libanaises, iranienne, koweïtiennes et des Émirats Arabes Unis. Une occasion unique de rencontrer des partenaires potentiels et locaux.

L’objectif de cette démarche est d’attirer de nouveaux touristes dans la célèbre ville thermale de Divonne-Les-Bains en essayant de s’ouvrir à un nouveau marché potentiel. Effectivement, nous sommes entrés dans l’ère du tourisme de masse et de nombreux nouveaux publics voyagent. L’objectif de Stanisla Tochitch, c’est de capter une partie de ces nouveaux clients potentiels.

Pour parvenir à ses fins, il profite très largement de ce genre de rencontres organisées qui lui permettent d’établir des contacts avec des agences de voyages locales, pour les convaincre ensuite de proposer à leur client Divonne comme destination. Ainsi, Divonne s’est centrée sur des publics koweïtiens et saoudiens cette année et a apporté des plaquettes de présentation traduites en arabe.

Divonne-Les-Bains et sa bonne image

Au Koweït, mais pas seulement, Divonne-Les-Bains bénéficie d’une très bonne image grâce au travail de l’office de tourisme local depuis plusieurs années, notamment lors de ce genre d’évènement. Grâce à ces rencontres, les premiers touristes en provenance du Moyen-Orient ont pu découvrir Divonne il y a quelques années et, depuis, sa réputation n’y fait que grandir.

Effectivement, la situation géographique idéale de la ville de Divonne-Les-Bains en fait une destination de choix. Située en plein cœur du bassin lémanique, c’est une ville très verte qui bénéficie pourtant de la proximité des grands centres et, notamment, de l’aéroport de Genève (à seulement dix minutes de voiture).

Ensuite, la qualité de vie et des services proposés par la ville ont su séduire les touristes orientaux. Résultat, une quarantaine de familles koweïtiennes y séjourne chaque été depuis quelques années et tout porte à croire qu’elles ont largement participé à la très bonne réputation de la ville auprès du public koweïtien.

Une équipe expérimentée

Stanislas Tochitch et son équipe de l’office de tourisme de Divonne-Les-Bains, ne sont plus des novices en la matière. Cette édition 2018 était, pour eux, la troisième à laquelle ils se rendaient. Ainsi, l’obtention des visas et l’organisation de cette année fut plus simple et mieux rodée. Voilà pourquoi ils ont choisi de cibler des publics saoudiens et koweïtiens.

En effet, grâce à l’expérience du directeur de l’office de tourisme, monsieur Tochitch savait que les agences de voyages koweïtiennes seraient plus faciles à rencontrer et à convaincre grâce à la réputation de la ville déjà bien établie. Cependant, sur les 22 représentants qu’il a rencontrés en quelques jours, il a aussi essayé de séduire des agences de voyages saoudiennes.

Effectivement, les deux pays s’ouvrent particulièrement vite au tourisme et les voyages s’y font souvent en famille, en choisissant des destinations lointaines et environ 4 fois par an ! Des clients à qui il est donc très bon de plaire et qui permettront à Divonne-Les-Bains de renforcer son attractivité dans la région.

Une troisième édition réussie

Pour l’équipe de l’office de tourisme de Divonne-Les-Bains, ce troisième déplacement annuel à Dubaï pour rencontrer les agences de voyages du Moyen-Orient a été très réussi. Toujours d’après Stanislas Tochitch, les précédentes éditions ont donné d’excellents résultats et il a été possible d’assister à une augmentation conséquente des réservations en provenance de ces pays.

Comme nous le disions plus tôt, les précédentes éditions ont même permis à monsieur Tochitch de faire connaître la ville et ses atouts auprès des touristes orientaux. Résultat, cette année, l’équipe a pu user de cette notoriété lors de son opération séduction. Certains interlocuteurs connaissaient déjà la ville et sa situation très favorable.

Alors, quelles retombées espérer pour l’édition de cette année ? Selon Stanislas Tochitch elles sont déjà bonnes et on peut les mesurer au nombre important d’agences de voyages qui ont prévu de venir visiter la ville dans les prochains mois avant de la proposer à leurs clients. Une très bonne nouvelle pour l’office du tourisme qui espère donc voir la fréquentation touristique augmenter dès l’été 2018.

Des villes qui choisissent leurs touristes

Ce qui plaît également dans cette formule offerte aux offices de tourisme pour séduire les agences de voyages, c’est que si on peut avoir l’impression que c’est à l’agence de choisir, on passe à côté d’une part importante du processus : l’office de tourisme, et donc la ville et sa mairie, choisit également les agences qu’il souhaite rencontrer.

Ainsi, chaque ville peut choisir de s’adresser aux agences d’un pays en particulier pour essayer d’attirer des touristes en particulier. Les touristes du Moyen-Orient, amateurs de luxe et de vacances dépaysantes, sont donc des clients tout désignés pour la belle ville thermale de Divonne-Les-Bains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *