Informations & actualité sur Divonne-les-bains

Un plan thermal pour booster la région

Laurent Wauquiez avait lancé, en 2016, un plan thermal dont le but était de permettre aux stations de se moderniser et d’élargir leur palette d’offres, et ce afin d’augmenter l’attractivité et le nombre de leurs visiteurs et ainsi devenir la région thermale numéro un en France. Les appels à projet avaient été faits le 2 janvier. Ils ont été étudiés et le verdict a été rendu. Quel est le résultat ?

19 stations ont répondu à l’appel

Sur les 24 stations concernées par le plan lancé par Laurent Wauquiez, président de la région, 19 ont répondu à l’appel à projet. Les candidatures ont donc été soigneusement étudiées et le 30 juin, les résultats ont été rendus. Sur 19 stations thermales, 15 ont vu leur projet approuvé, ce qui leur permettra de recevoir une subvention afin de concrétiser leur plan de modernisation. Le coût du financement de ce plan s’élève à 350 millions d’euros, dont près de 20 millions débloqués par la région. Les projets des quatre stations restantes, à savoir Montrond-les-Bains, Bourbon L’Archambault, Néris-les-Bains et La Léchère-les-Bains, n’ont pas été retenus.

Un déroulement en deux temps

Seules onze communes, Aix-les-Bains, Brides-les-Bains, Allevard-les-Bains, Châtel-Guyon, Chaudes-Aigues, Montbrun-les-Bains, Saint-Gervais, Neyrac-les-Bains, Vals-les-Bains, Uriage-les-Bains et Vichy, se verront allouer une subvention dès 2017. Quant à Divonne-les-Bains, Le Mont-Dore, La Bouroule et Royat, il faudra attendre le déclenchement de la phase deux du plan thermal, prévu en 2018. Les quatre stations non retenues dans le déroulement du plan thermal devraient toutefois pouvoir bénéficier d’aides régionales.

Devenir la région thermale numéro un

La région Auvergne-Rhône-Alpes est, pour l’instant, la troisième région thermale de France, devancée par l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine. Les 24 stations thermales de la région, en plus de créer pas moins de 18 000 emplois, dynamisent le tourisme et l’économie régionale. Une bonne raison de vouloir développer ce secteur et lui donner les moyens de faire encore mieux.

Divonne-les-Bains, reine du bal ?

Divonne-les-Bains, malgré les dégâts subis par le château au cours de ce tragique incendie, reste une ville attrayante, qui bénéficie de nombreux atouts. Les thermes, bien évidemment, spécialisées dans les cures anti-stress, mais également le parc aquatique, le splendide lac Léman, ainsi que le casino. Située à dix minutes de Genève, la ville est facilement accessible et trouver un vol pour Genève au meilleur prix, avec un comparateur de vols comme Easyvoyage, vous laissera plus d’argent de poche pour tenter votre chance au casino.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *